Forme et bien-être

Les 10 points de contrôle du coureur à pied (7)

Par gmartine , le 2 novembre 2016 - 11 minutes de lecture

7. La supination


La supination ou varus entraîne une rotation externe des axes jambiers, ce qui permet la stabilisation lors de l’attaque du talon et la propulsion lors de l’élancement sur la pointe. Si le degré de supination est excessif (pied basculant trop vers l’extérieur) ou si la phase de supination est prolongée, la cheville s’affaisse en dehors, entraînant une surtension des structures du genou et du pied. Cette supination favorise une hyper sollicitation des muscles péroniers et donc, des tendinites des péroniers latéraux. Ce varus est également à l’origine du syndrome de Maissiat (tendinite du fascia-lata).

Comment corriger :
– port de chaussures de running à axe courbe ;
– confection de semelles orthopédiques par un podologue.

Précédent : 6. La pronation

Suivant : 8. La cambrure des reins

Retour au sommaire des 10 points de contrôle du coureur à pied

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.