Actualités

New Balance SC Elite V4 : le test

Par Simon CHRETIEN , le 3 juillet 2024 , mis à jour le 3 juillet 2024 - 3 minutes de lecture

La New Balance SC Elite V4 reprend les grandes caractéristiques de la version précédente, elle se présente également avec pas mal de changements, notamment au niveau de l’empeigne. Voici notre avis sur la chaussure la plus performante de la marque américaine.

Je ne vais pas vous le cacher, la SC Elite de New Balance a toujours été ma chaussure de prédilection. Conçue pour battre tous les records, la SC Elite V3 testée durant l’hiver 2022 m’avait tout simplement scotché par l’efficacité de son rebond et surtout son grand confort. La voici donc dans une nouvelle version avec quelques changements notables.

New Balance SC Elite V4 : quelques évolutions

La chaussure a pas mal évolué en termes de design. On lui découvre des traits plus angulaires, notamment à l’arrière, avec cette excroissance de semelle finement taillée. L’intercalaire me paraît plus haut, même si cela n’est finalement qu’une impression, car avec un stack de 36.5mm annoncé par la marque au niveau du talon, elle est loin d’être la plus élevée de ses concurrentes.

Sous la chaussure, apparait quelques éléments de caoutchouc, positionnés au niveau où la chaussure est en contact avec le sol. Un bon point qui permettra d’améliorer la durée de vie de cette semelle. Les principaux changements ont tout même lieu au niveau de la tige. New Balance a opté pour une tige « fantomfit » utilisant la technique du thermocollé. Traduction : le mesh est léger et transparent et conserve un peu de rigidité.

La grande évolution se situe au niveau de la languette. Exit la languette type chaussette rattachée directement à la tige et remontant bien haut sur le coup de pied. Désormais, New Balance fait appel à une languette extra fine, composée en mousse et largement taillée pour venir épouser la forme du cou-de-pied.

Une sensation de course toujours aussi incroyable

L’effet est toujours aussi incroyable. J’avais été dithyrambique sur la V3 et je ne peux que l’être de nouveau sur cette nouvelle version. Le premier point à mettre en avant est l’extrême confort du modèle : confort d’accueil, mais également confort de course. La mousse FuelCell composée entièrement en Pebax, présente en double couche, renforce l’impression de propulsion et de dynamisme de la chaussure.

Parallèlement, on retrouve encore plus de douceur à l’atterrissage. Le modèle absorbe à la perfection chaque pas, sans donner cette impression de rester collé au sol. On retrouve enfin la technologie Energy Arc qui consiste en une plaque carbone entière, prise en sandwich entre ces deux couches de mousse, et qui se laisse découvrir par l’intermédiaire d’un généreux vide laissé sous la semelle. Pas de changement à ce niveau.

A LIRE : TOUTES NOS TESTS DE CHAUSSURES DE RUNNING

Concernant le poids de la chaussure, j’ai été étonné de constater qu’elle était un peu plus lourde que la V3 (contrairement à ce qu’affirme la marque). La chaussure prend tout de même 20 grammes en taille 44, ce qui n’est pas anodin pour les coureurs les plus rapides. Personnellement, cela ne me gêne pas du tout, au contraire. Elle gagne un peu en structure et en équilibre.

New Balance SC Elite V4 : moins de précision ?

En termes de maintien et d’ajustement, je dois bien avouer que je trouve la SC Elite V4 moins juste et équilibrée que sur la précédente version. Contrairement à ce qu’annonce la marque, je trouve ce mesh moins enveloppant. Les contours épousent moins naturellement le pied et la languette a tendance à un peu trop bouger à mon goût. Si le fit reste parfaitement acceptable, j’ai été moins à l’aise avec elle, notamment dans les descentes où je sentais clairement mon pied bouger malgré un laçage efficace. Elle demeure un chouilla moins précise au niveau des appuis.

Je conviens cependant que l’on ne retrouve plus la moindre gêne au niveau du cou-de-pied grâce à cette languette finement et judicieusement coupée. J’ai également l’impression que la chaussure est moins resserrée au niveau du talon. Ce talon permet une meilleure assise et une plus grande stabilité.

Avec son poids (relativement) léger, sa semelle incurvée pour améliorer les transitions, et sa mousse légère et performante, la SC Elite V4 coche toutes les cases de la chaussure agréable, efficace et confortable.

Utilisation : pour les longues distances, assurément !

Personnellement, je l’ai utilisé pour courir mon repérage du marathon olympique à une allure de 5’30 au kilo. Elle ne s’est jamais fait ressentir. Sans le moindre doute, je l’ai choisi pour aller au bout d’une course de 85km à plat, sur chemin propre. Et là encore, ce fut un vrai plaisir. Son confort lui permet vraiment de s’adresser à tous. Et son dynamisme m’a donné le sentiment de moins « me traîner ».

Efficace donc, oui ! Et pas seulement pour les marathoniens qui souhaitent briser des chronos nationaux. Que l’on souhaite s’engager sur un marathon en 2h30 ou 4h, elle sera sans doute la plus adaptée, tant, après l’avoir essayé, on se sent moins à l’aise dans une chaussure classique.

Points forts :

  • Grand confort
  • Dynamique et bel amorti
  • Stabilité au rendez-vous

Drop : 4mm (36.5mm/32.5 mm)

Prix : 280€

Poids : 255g en 44