Actualités

Kiprun KD900X : notre test de la première chaussure carbone de Decathlon

Par Jérôme Sordello , le 3 septembre 2022 , mis à jour le 14 septembre 2022 - 2 minutes de lecture
Kiprun KD900X

Elle est enfin en rayon ! Après l’avoir dévoilée en avant première lors du marathon de Paris 2022, la KD900X de Kiprun est disponible à partir de ce 3 septembre dans les magasins Decathlon. Nous avons pu la tester, en long et en large. Voici notre avis.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, Kiprun est la marque du segment road running de Decathlon et conçoit désormais toutes les chaussures haut de gamme de la société nordiste. Désormais équipementier d’athlètes de haut-niveau avec en tête d’affiche Yoann Kowal, Kiprun commercialisera à partir de septembre la KD 900X. Il s’agit de la chaussure la plus dynamique jamais créée par Decathlon. Elle intègre notamment une plaque carbone et propose une nouvelle mousse VFOAM composée d’EVA mais surtout de Pebax pour plus de légèreté et de réactivité. Chez Jogging International, nous avons pu tester la chaussure en avant-première et recueillir les avis d’un panel de testeurs. Autant vous le dire tout de suite, la chaussure tient toutes ses promesses !

A LIRE : DÉCOUVREZ NOS TESTS DE CHAUSSURES A PLAQUE CARBONE

Kiprun KD900X : un profil racé

Tout d’abord, quand on la regarde pour la première fois, on se dit tout de suite qu’il s’agit d’une chaussure pour aller vite. Personnellement, j’ai trouvé le design top avec un profil racé assez similaire à une Nike Vaporfly Next %. Cela lui donne un air encore plus léger que ce qu’elle pèse réellement. Le coloris blanc agrémenté de légères touches jaune, orange et rose lui donne un petit côté flashy tout en restant assez sobre et passe-partout.

Kiprun KD900X
La Kiprun KD900X affiche un profil typé pour les courses.

Le « stack » de la chaussure est assez conséquent avec 37 mm d’épaisseur à l’arrière et 29 mm à l’avant pour un drop de 8 mm. La semelle intermédiaire VFOAM en mousse PEBAX développée en partenariat avec Arkema s’apparente plus au design du PWRRUN PB de Saucony qu’à la ZoomX de Nike avec une densité plus importante que cette dernière afin d’accroître la durabilité dans le temps annoncée ni plus ni moins pour 1000 km !

La mousse VFOAM présente la plus grosse densité du marché pour plus de résistance dans le temps

Stéphane Charnet, Ingénieur Produit Chaussures chez Kiprun

A l’enfilage, la Kiprun KD900x est plutôt « fitée », un peu trop d’ailleurs à mon goût. J’aurais apprécié un plus d’espace au niveau de la toe-box notamment. En taille aussi, moi qui mets du 43 sur la plupart des modèles de la marque, un 43,5 aurait été plus adapté (à confirmer à sa sortie). En mettant la chaussure, on observe que la tige a été travaillée pour être la plus légère possible sans oublier le confort avec la présence de coussinets minimalistes à l’arrière.

Un excellent retour d’énergie

Maintenant, place à la course. Le test a commencé fort avec un baptême du feu sur les 10 km de la Prom’Classic. Avec une préparation axée sur un objectif sub35, j’ai décidé de me baser sur mes sensations habituelles à l’allure spécifique autour de 3 min 30 sec/km pour définir mon allure de course le Jour J. A ma grande surprise les kilomètres se sont enchaînés sans trop de difficultés entre 3 min 23 sec et 3 min 26 sec avec un dernier km en 3 min 18 sec pour un temps final au-delà de mes espérances.

Kiprun KD900X
Cette Kiprun KD900X offre un excellent dynamisme.

Je pense que la chaussure m’a permis de gagner 2 à 3 sec/km par rapport aux autres chaussures de compétition sans Pebax et plaque carbone. Vous l’aurez donc compris, le retour d’énergie de la Kiprun KD900x est impressionnant, qui plus est quand on tend vers les 3 min-3 min 15 sec/km comme c’est mon cas sur les fractionnés courts pour moi.

Le retour énergie est incroyable! J’ai testé Vaporfly, Adizero Adios Pro, Endorphin et franchement je trouve que le niveau est équivalent voir supérieur! Dès que je passe 15km/h je trouve qu’il y a un effet incroyable de la plaque carbone. Clairement c’est une aide extraordinaire 

Nicolas Alexandre, 1 h 13 min sur semi.

Yoann Kowal a quant à lui déjà couru deux semi-marathons avec la Kiprun KD900X aux pieds en portant son record personnel à 1 h 03 min 28 sec puis en 1 h 02 min 17 sec fin mars à Lille.

Un amorti équilibré

L’arrivée sur le marché de la Kiprun KD900X risque de faire un carton. De là à détrôner la reine incontestée de la marque à la virgule ; pas si sûr. En effet, son poids reste encore au-dessus de la Nike Vaporlfly ou de la Saucony Endorphin Pro avec 221 g en taille 42 et 230 g en 43. Quand on connaît l’impact du poids sur la performance, cela représentera surement un axe de progression pour les versions futures.

Kiprun KD900X
La Kiprun KD900X est conçue avec une mousse PEBAX.

Un autre point clé concerne l’aspect moelleux/fermeté. J’ai pour ma part testé également la chaussure sur un marathon sans réelle préparation. Je ne l’ai pas spécialement trouvé trop ferme ou trop raide mais des modèles concurrents sont plus confortables sur la distance à l’image de la Saucony Endorphin Speed que j’ai aussi testée. Ceci-dit, les talonneurs pourront profiter d’un amorti plus moelleux et à l’effet rebond sur l’arrière.

« L’avant du pied est très dynamique. Ça en est un point plus faible au-dessus du semi selon moi. En effet, les chaussures dernières générations permettent une économie de course notamment avec des mousses très moelleuses sur la partie avant. La 900X est plus ferme et répond beaucoup mieux »

Jimmy Brosse, 31 min 17 sec au 10 km

Kiprun KD900X : performante et… durable !

Malgré tout, la possible fermeté et le poids de la Kiprun KD900X seront loin d’être un frein à l’achat de la chaussure quand on connaît sa durabilité, son adhérence et son prix. Côté durabilité, Kiprun affirme que la chaussure devrait durer jusqu’à environ 1 000 km et des testeurs ont déjà parcouru des centaines de km avec sans ressentir une perte des propriétés en terme de retour d’énergie.

« Pour le moment, après 500 km, ça n’a quasi pas bougé. C’est impressionnant par rapport aux marques concurrentes »

Nicolas Alexandre, 1 h 13 min sur semi

Un collaborateur Decathlon a même parcouru plus de 1500 km avec un prototype. Sa durabilité fait de la Kiprun KD900x une chaussure plus polyvalente, utilisable plus souvent à la fois en entrainement et en compétition.

DÉCOUVRIR : LA KS 900 de Kiprun

L’adhérence est aussi un point fort de la chaussure avec un grip ultra-efficace pour une meilleure traction à chaque pas et aucune déperdition sur sol humide.

Le dernier point fort, et ce n’est pas une surprise chez Decathlon, sera le prix de la chaussure situé à 150 € lors de sa prochaine sortie ; autrement dit le prix le plus bas du marché des super shoes.

VERDICT 

En résumé, la Kiprun KD900x est une chaussure au retour d’énergie impressionnant conçue pour la performance. Malgré une fermeté et un poids légèrement au-dessus des meilleures super shoes du marché qui en font un modèle plutôt taillée pour les distances allant du 5 km au semi-marathon, sa durabilité et son prix en feront à coup sûr le meilleur rapport qualité/prix du segment.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.