Actualités

SaintéLyon 2022 : Andreu Simon et Sarah Vieuille au bout de la nuit

Par Patrick Guerinet , le 4 décembre 2022 , mis à jour le 4 décembre 2022 - 2 minutes de lecture
SaintéLyon andreu simon

La 68e édition de la SaintéLyon, qui a accueilli plus de 17000 coureurs sur les 8 formats proposés, a rendu son verdict ce dimanche au petit matin. Vainqueur pour sa première participation, l’Espagnol Andreu Simon Aymercih du team Asics s’impose devant Thomas Cardin et Baptiste Chassagne. Chez les femmes, superbe cavalier seul et victoire de Sarah Vieuille, du team Evadict, pour sa première participation également.

SaintéLyon 2022 : Andreu Simon Aymerich plus fort que Thomas Cardin

Sur les 78 kilomètres et 2050m de dénivelé positif d’un parcours détrempé et rendu boueux et glissant, le jeune Espagnol Andreu Simon Aymerich a impressionné. Parti rapidement avec les favoris, il a accéléré dès le premier ravitaillement pour jauger ses adversaires. Sans jamais faiblir, il a ainsi éliminé petit à petit toute la concurrence, se détachant au fil des kilomètres. Seuls Thomas Cardin, vainqueur ex-aequo en 2021, et Baptiste Chassagne, 4e en 2019, ont résisté. Mais ils ont fini par craquer eux aussi.

saintéLyon départ
Photo SaintéLyon / DR

Andreu Simon Aymerich l’emporte avec un chrono de 5h 47mn 35s, à une impressionnante vitesse moyenne supérieure à 14km/h. Il signe la première victoire d’un étranger sur la Doyenne. Thomas Cardin termine deuxième à 5 minutes du gagnant du jour, en 5h 52mn 40s. Baptiste Chassagne, très ému, monte enfin sur le podium, en 6h 03mn 23s.

SaintéLyon 2022 : les déclarations des 3 premiers

Très éprouvé par sa fin de course à plus de 16km/h, Andreu Simon Aymerich a déclaré à peine la ligne franchie ; « Durant toute la course, mon manager m’a dit que Thomas Cardin était à 1 minute, ce qui m’a obligé à pousser, pousser. J’attendais le finish avec impatience, parce que j’étais fatigué. »

Arrivé 5 minutes plus tard, Thomas Cardin a franchi la ligne bras baissé, l’air dépité, et surtout épuisé. Une belle deuxième place qui lui laisse tout de même un goût amer. « J’ai tout donné entre le 50e et le 60 pour essayer de recoller, j’ai pris des risques, je suis revenu à 1mn30 mais ce n’était pas suffisant. Après, j’étais sec sur la fin de parcours, j’ai dû serrer les dents, heureusement que le public était là pour me pousser. C’était une édition pas facile, avec beaucoup de boue, c’était très glissant, j’ai fait plusieurs chutes. Mais aujourd’hui, le premier était vraiment très très fort, et je suis content de ma performance. »

SaintéLyon thomas cardin
Thomas Cardin, 2e et épuisé. Photo SaintéLyon / DR

Baptiste Chassagne, arrivé 15 minutes après Andreu Simon Aymerich, a terminé en larmes, submergé par l’émotion. « Je suis tellement ému. J’ai tout mis, j’ai couru avec du panache, je n’ai pas de mots. Je suis fier de partager un podium avec des athlètes de cette classe. »

SaintéLyon baptiste chassagne
Baptiste Chassagne hyper-ému après sa 3e place. Photo SaintéLyon / DR

SaintéLyon 2022 : Sarah Vieuille en mode turbo

Chez les femmes, on attendait le duel entre la gagnante de l’édition 2021, Sandrine Fléchet, et l’athlète du team Evadict Sarah Vieuille, pour sa première participation. Mais de suspense, il n’y en a pas eu. En effet, Sarah Vieuille a fait un véritable cavalier seul. Elle termine avec un chrono de 6h 54 09s, 16e au général. Interrogée juste après sa victoire, elle était sur un nuage. « Je ne réalise pas encore. J’ai eu de très bonnes sensations dès le début. J’avais les jambes. Et plus j’avançais, plus ça me rassurait. J’ai accusé un peu le coup à partir du 44e kilomètres, je me suis demandé si je n’étais pas partie un peu vite, mais j’avais assez d’avance et je savais qu’en assurant je pouvais gagner. Mais les 13 dernières kilomètres ont été difficiles. »

Derrière Sarah Vieuille, Sandrine Fléchet prend une belle seconde place en 7h 25mn 07s. Le podium est complété par Isabelle Dragon, troisième en 7h 35mn 42s.

SaintéLyon sarah vieuille
Première participation et victoire pour Sarah Vieuille ! Photo SaintéLyon / DR

Pour les résultats complets de toutes les courses, c’est ICI