Entrainement

Sur les traces des champions : entraînement marathon avec Julien Bartoli

Par gmartine , le 6 mars 2017 - 3 minutes de lecture

Plongez-vous dans les méthodes et les plans de Julien Bartoli, marathonien, pour découvrir ce qu’implique de s’entraîner comme un pro. 

Près de 200 km : voilà le volume qu’avale Julien Bartoli lors du pic de sa préparation marathon. Douze séances dans la semaine quand on n’est pas coureur professionnel, ça ne s’improvise pas vraiment. Mais les résultats sont là, avec 2 h 22 min 40 s réussis en 2012 à Rotterdam. « Mais je sais que j’ai des axes d’amélioration dans ma prépa. En particulier en ce qui concerne tout le travail de PPG, de gainage, que je néglige bien trop… » Pour le reste, l’entraînement du Francilien est assez « classique » : « De la VMA court, sur 200 à 300 m, en début de programme, pour ensuite passer sur des 400/500 m et du long, avec des fractions de 1 000 à 2 000 m. Le fractionné, c’est deux à trois fois par semaine en général, le reste étant fait à des allures que je qualifie de « cool », en endurance. » La séance redoutée ? « Le 3 x 5 000 m : après un échauffement de 30 minutes, je fais les 5 000 entre 3 min 10 s et 3 min 20 s/km (Ndlr : l’allure marathon de Julien Bartoli se situe aux alentours de 3 min 25 s/km) avec 2 min 30 s de récupération. C’est à la fois très court… et très long ! » Si Julien Bartoli « double » (s’entraîne deux fois par jour) beaucoup, il ne le conseille pas aux coureurs moins expérimentés. « Quelqu’un qui va courir trois ou quatre fois dans la semaine aura plutôt intérêt à ajouter une sortie un autre jour afin d’éviter une surfatigue. »
Total semaine : 195 km
LundiMatin :  20 km à 30 s/km moins vite que votre allure marathon
Soir :  10 km à 50 s/km moins vite que votre allure marathon + Renforcement musculaire
MardiMatin : 30 min en endurance + 6×2000 m à 15 s/km plus vite que votre allure marathon et Récupération = 25 % du temps d’effort 15 min en endurance
Soir :  10 km en endurance
Mercredi 15 km en endurance
10 km à 50 s/km moins vite que votre allure marathon + PPG et gainage
Jeudi 30 min en endurance 15×400 m à 35 s/km plus vite que votre allure marathon et Récupération = 75 % du temps d’effort 15 min en endurance
12 km en endurance
Vendredi 15 km en endurance
10 km en endurance
Samedi 35 km découpés ainsi : > 10 km à 35 s/km moins vite que votre allure marathon > 10 km à 20 s/km moins vite que votre allure marathon > 10 km à 10 s/km moins vite que votre allure marathon > 5 km progressifs jusqu’à allure marathon
Repos
Dimanche 20 km en endurance
Repos

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.