Entrainement

Coureur léger : chaussures légères ?

Par La Rédaction , le 2 novembre 2016 - 4 minutes de lecture

La question de Jean-Claude : Marathonien de 54 ans pesant 60 kg j’ai souvent utilisé des chaussures avec un bon amorti pour préserver mes articulations. Pensez-vous que je puisse courir sans risque avec des chaussures de 300 g qui me redynamiseraient ?

La réponse de Gérard Soulier, podologue :

Oui, à quelques grammes près…

Il ne faut pas se leurrer, la course à pied pratiquée intensément est un sport traumatisant. Les chocs répétés lors de la phase d’amortissement, au moment où le talon entre en contact avec le sol (le pic d’impact), sont en partie amortis par la chaussure de running. Tout marathonien doit s’astreindre à une préparation longue à raison de plusieurs heures par semaine et il a tout intérêt à respecter ce précepte : “Qui veut voyager loin ménage sa monture”.

Un coureur même léger a tout intérêt à préserver au maximum son système musculo-ligamentaire lors de ses entraînements. Donc ne doit pas chercher à gagner quelques grammes, au risque de voir un jour ou l’autre la situation se détériorer. Disons que des chaussures légères peuvent être utilisées à l’entraînement pour le fractionné et en compétition. Le jour de l’épreuve, le gain de poids (peu important) vous donnera sans doute l’impression d’être plus léger.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.