Actualités

Chaussures de course à pied : les coups de cœur 2022 de la rédaction

Par Simon CHRETIEN , le 30 décembre 2022 , mis à jour le 31 décembre 2022 - 2 minutes de lecture

2022 nous a encore une fois réservé quelques belles surprises du côté des équipementiers. Certaines nouveautés nous ont bluffées. De nouvelles versions de chaussures de course à pied nous ont également grandement emballés. Voici les coups de cœur de la rédaction.

Hoka One One Mach 5 (route)

Par David de Sousa
Hoka Mach 5 test
Hoka Mach 5 test

J’attendais beaucoup de ce nouveau modèle car j’avais adoré les Mach 4, et, autant vous le dire tout de suite, je n’ai pas été déçu ! Au pied, peu de changement pourtant : design léger, amorti confortable (comme toujours chez Hoka), agilité et polyvalence à l’aise aussi bien à l’entrainement qu’en course. Le design de la Mach 5 fait tout pour réduire le poids et offrir un maintien précis et sûr pour courir vite et longtemps. Globalement, la Hoka Mach 5 pèse 232 g en taille 44 (241 g pour la version précédente). Ce n’est pas un changement monumental, mais chaque détail compte lorsqu’il s’agit de performance ! L’épaisseur correcte de la semelle offre une protection et une absorption des chocs pour un meilleur confort sur la route. De plus, le design dépouillé permet une foulée rapide et agile. Les transitions sont excellentes avec une grande fluidité et un bon dynamisme pour que l’on puisse accélérer le rythme. La Mach 5 reprend finalement toutes les meilleures caractéristiques de l’excellente Mach 4 et y injecte un peu de vitesse. Une valeur sûre. Retrouvez le test complet de la Hoka Mach 5.

Altra Vanish Tempo (route)

Par Simon Chrétien
Altra Vanish Tempo
Altra Vanish Tempo

Altra, le spécialiste du zéro drop (pas de différence de hauteur entre l’avant et l’arrière de la chaussure) a fait fort en cette année 2022. Après nous avoir dévoilé leur très belle première paire de chaussures de route avec plaque carbone, la Vanish Carbon, la marque américaine nous a offert sa petite sœur la Vanish Tempo. Plus accessible à l’ensemble des coureurs, elle n’en demeure pas moins très axée sur la vitesse. Sans plaque carbone et avec une tige un peu plus structurée, elle offre plus d’assurance, de maintien et donc de sécurité. Pour autant, sa légèreté et son amorti dynamique nous entraînent facilement vers des envies…. d’aller vite ! Idéal donc pour aborder n’importe quel type de course quand on aime la simplicité et l’agilité. Attention tout de même à son amorti proche du sol. L’un de nos coups de cœur de l’année, sans aucun doute !

Arc’teryx Norvan LD3 (trail)

Par David de Sousa
Arc'Teryx Norvan LD 3

Vous l’aurez probablement remarqué ces dernières années dans le monde du running, la mode est au flashy, aux couleurs pétantes, aux designs exubérants, au mélange parfois improbable de couleurs. Et bien Arc’teryx prend le parti de faire un virage à 180°, et de viser la sobriété. Et devinez quoi ? Le résultat est ultra classe, et se démarque magnifiquement de la concurrence. Un seul et unique coloris, mais avec plusieurs nuances discrètes. Le pari est réussi. Malgré sa semelle épaisse, le poids de la Norvan LD3 reste bluffant : 278 g en 44 ! Le mesh est souple et aéré, sans aucune partie rigide qui pourrait créer des points de frottement. Rien à redire sur le confort général, on se sent bien à l’intérieur. L’avant pied est assez large et permet aux orteils de bouger librement sans être comprimés. On retrouve sous le pied une semelle Vibram Megagrip, avec des crampons de 4 mm. Je n’ai déploré aucun problème d’accroche pendant mes différentes sorties trail. La conception de ces Norvan respire la qualité et la solidité de fabrication sur l’ensemble du modèle et elle vous accompagnera pour de nombreux kil’. Un poids très léger, un confort irréprochable, une accroche efficace, et un style des plus élégants en font une des chaussures de course à pied de choix.

Topo MT 4 (trail)

Par David de Sousa
Topo MT-4
Topo MT-4

Avec son profil proche du sol, sa boîte à orteils large et son drop très faible (3 mm), la MT-4 affiche d’emblée son caractère minimaliste. Et malgré des premières sensations mitigées, en course, la MT-4 surprend ! Elle offre un confort hors normes, digne d’un chausson, et le maintien est d’excellente facture. L’amorti est moelleux mais peut-être un peu trop souple. Le déroulé est de très bonne qualité. Air du temps oblige, le mesh est désormais composé à partir de matériaux recyclés mais est également plus léger et respirant. La protection est suffisante pour s’attaquer à des secteurs aux pierres agressives sans ralentir la cadence. On se sent en sécurité. Le pare-pierre joue parfaitement son rôle protecteur, ce qui nous donne un bon modèle, que j’aurais aimé un peu plus léger cependant. On ressent bien le sol, on attaque assez naturellement de l’avant pied et la flexibilité du modèle donne une impression d’aisance et de naturel. Ma découverte de chaussures de course à pied de 2022.

DÉCOUVREZ TOUS NOS TESTS DE CHAUSSURES

Brooks Glycerin 20 (route)

Par Simon Chrétien
Brooks Glycerin 20
La Brooks Glycerin 20 affiche de très nombreuses qualités.

La 20ème version de l’un des modèles iconiques de la marque américaine n’a rien à voir avec ses précédentes itérations. La raison ? L’apparition d’un nouveau procédé dans la confection de la mousse. Il s’agit de l’infusion d’azote. Déjà mise en place depuis quelques saisons sur des modèles portées vers la vitesse (la gamme Hyperion notamment ou Catamount en trail), cette technique appelée DNA loft 3 fait désormais son apparition sur les chaussures destinées au grand public. Et c’est un véritable bonheur ! la mousse est légère, l’amorti est très doux, et le retour d’énergie est conséquent. Bref, c’est le type de semelle idéale pour enchaîner les kilomètres sans jamais ressentir de douleurs aux pieds. Le test complet de la Brooks Glycerin 20.

Kiprun KD900X (route)

Par Jérôme Sordello
Kiprun KD900X
La Kiprun KD900X est la nouvelle chaussure à plaque carbone de Decathlon.

C’était sans doute l’une des chaussures de course à pied les plus attendues de l’année. Kiprun, la marque road de Decathlon a enfin sorti sa première paire à plaque carbone. Et les avis sont unanimes. C’est une véritable petite bombe. Elle intègre donc une plaque carbone et propose une nouvelle mousse VFOAM composée d’EVA mais surtout de Pebax pour plus de légèreté et de réactivité. Avec son profil racé assez similaire à une Nike Vaporfly Next % cela lui donne un air encore plus léger que ce qu’elle pèse réellement. Comme beaucoup de chaussures destinées à la perf, elle offre un chaussant très fité et un retour d’énergie optimal. Un autre point clé concerne l’aspect moelleux/fermeté. L’équilibre est bien trouvé et les talonneurs pourront profiter d’un amorti plus moelleux et à l’effet rebond sur l’arrière. Avec sa durabilité prouvée à au moins 1000 km et son prix hyper-compétitif fixé à 150€, la Kiprun KD900X a déjà fait un carton. D’autres versions sont déjà en cours de testings du côté de l’entreprise du Nord. Affaire à suivre !

Retrouvez le test complet et détaillé de la Kiprun KD900X